15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://somiio.fr 10000 0

La campagne des bords du Nil

0 commentaires

Après un petit déjeuner toujours très frais vers 8h, on part en balade dans la campagne.

À travers champs, village et palmeraies, je découvre à quoi ressemble un manguier.

 

Mais surtout, je suis très étonné de l’accueil curieux et souriant… on dirait presque qu’on est les premiers touristes à se promener ici.

 

Après s’être promené très tranquillement pendant 2-3h, on revient au bateau pour déjeuner et naviguer à nouveau 1h30 moitié à la voile, moitié remorqués par notre remorqueur.

 

On se fait doubler par plein de gros bateaux de croisière avant de les esquiver sur un bras du Nil. (Au fond de la photo)

 

L’après-midi, rebelote, on repart en balade.

Ce coup-ci, on monte pour une vue sur le Nil avant de partir se promener dans un bout de désert.

 

Mais il suffit de tourner à gauche pendant 50 m pour se retrouver à nouveau a longer un canal dans une palmeraie où on croise très régulièrement des paysans sur leurs baudets.

 

On finit par arriver dans un village où Sam affrète un minibus pour les mamies qui en ont assez.

Les « jeunes » (3 couples entre 58 et 70 ans seulement et Anne-Emmanuelle et moi) continuons à pied.

Au final, après 16 km au total dans la journée, on arrivera avant les plus vieux qui ont été amenés au mauvais bateau !

Le dîner se fait à nouveau en doudoune… plus ça va, plus j’empile de couches.

Le Nil au mois de mars, ça pèle.

Article précédent
Karnac et le sandal
Article suivant
Les carrières de Silsila

0 commentaires

    Répondre

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.