15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://somiio.fr/gb 10000 0

Brassière Apéro (Lingerie Confort • Fitiyoo)

12 commentaires

La brassière Apéro me faisait kikoo kikoo depuis que j’avais feuilleté avec gourmandise le livre Lingerie Confort de Fitiyoo, au matin de Noël.

Cela dit, il aura fallu la perspective imminente des Rencontres 2024 de Thread and Neddles – où j’animais un atelier lingerie – pour me mettre un coup de pied aux fesses… Et une fois que j’ai commencé, ce fut le plongeon total !

Et suspense ultime, je vous dévoile ma technique pour coudre les attaches dos sans avoir envie de se pendre. Tin, tin, tiiiin…

ITEM BOUTIQUE QUANTITÉ PRIX
Patron de la brassière Apéro du livre Lingerie Confort de Fitiyoo ? 1 Cadeau de Noël – sinon 16,95€
Galon de dentelle verte de 7 cm Braderie Charlotte Jaubert 0,60 m 2 €
Maille polyamide bi-stretch noire à rayures Mamzelle Fourmi 0,30 m 3,95 €
Powernet medium noir Stock 0,30 m 1 €

Élastique en dentelle verte 7 cm

Braderie Charlotte Jaubert 0,90 m 3 €
Élastique à picots Elastic & Co 1 m Offert
Élastique à bretelles noir Stock 0,70 m 0,70 €
Nœud Stand contre le cancer du sein • CSF 1 0,05 €
Agrafes au mètre Mercerie Extra 1 1 €
Anneaux & régleurs Aliexpress 6 0,20 €
Fil Stock 0 0 €
Total     11,90 €

Le patron de la brassière Apéro

Le patron de la brassière Apéro est issu du livre de Fitiyoo “Apprendre à coudre sa lingerie confort”.

Si ce livre est conçu pour les débutantes avec 20 leçons techniques (avec 12 vidéos accessibles par QR codes), j’ai aussi trouvé les modèles très attractifs et suffisamment inédits par rapport à ma large patronthèque de lingerie.

 

 

Chacun des 10 patrons est disponible du XS au 3XL, marges de couture incluses (!! oui, enfin un livre avec marges incluses). Le système de taille est celui que Fitiyoo utilise pour ses patrons PDF. Pratique ! Je me suis donc reportée à la taille cousue pour mon maillot de bain Cuba Libre.

Pour inaugurer le livre, j’ai décidé de commencer avec la brassière Apéro, une brassière de type foulard avec un bonnet en deux parties. La partie haute du bonnet peut être réalisée en jersey, en résille ou en dentelle.

Note : Fitiyoo différencie les “brassières” des “bralettes” par la présence ou non d’une fermeture au dos. Bon, je trouve cette distinction un peu artificielle : il est quasiment toujours possible d’ajouter une fermeture dos à un patron de “bralette”. 

Par ailleurs, on parle souvent de brassière de sport pour des brassières sans fermeture dos.

Mais ce n’est qu’une histoire de vocabulaire.

Retenons que, pour les deux cas, il s’agit d’un soutien-gorge sans armatures. Le soutien apporté est généralement plus faible que pour un soutien-gorge avec armature ou le cas spécifique des brassières de sport. 

Le livre explique d’ailleurs comment améliorer le soutien (notamment pour les poitrines les plus volumineuses) en utilisant un élastique fin pour soutenir la dentelle à l’avant et du powernet pour doubler le dos.

Brassière Apéro issue du livre Lingerie Confort de Fitiyoo réalisée en dentelle stretch verte, en maille à rayures et élastique large sous la poitrine

Coudre la brassière Apéro

J’ai cousu la brassière Apéro en taille S & XS pour les bonnets et en taille M pour le dos.

Pourquoi du XS et du S pour le bonnet ? Parce que je voulais absolument utiliser cette maille à rayures dont l’élasticité de 80% est largement au-dessus des 30% conseillé pour ce modèle.

Ne reproduisez pas ça chez vous si vous débutez ! Non sérieusement, il faut respecter les recommandations des patrons, jusqu’à maitriser suffisamment les matières pour commencer à bidouiller.

Comme pour tout en couture : d’abord, on maitrise dans les règles de l’art, et ensuite on fait l’école buissonnière au risque de se perdre dans la forêt.

Brassière Apéro issue du livre Lingerie Confort de Fitiyoo réalisée en dentelle et en maille stretch

Donc, la maille à rayures stretch a été coupée en XS, une taille en dessous de la mienne. Je l’ai ensuite retendue sur un autre bas bonnet en powernet à 30% d’élasticité

Et j’eusse probablement dû faire de même sur les dos pour éviter quelques plis sur les côtés et le dos.

La gamme de montage de la brassière Apéro est très bien expliquée et très professionnelle. Les techniques qui se répètent d’un patron à l’autre sont expliquées en première partie de l’ouvrage comme c’est généralement le cas.

Par exemple, aucune couture n’est à même la peau avec l’utilisation de la technique du fourreau ou burrito.

Vue de l'envers du devant de la brassière Apéro issue du livre Lingerie Confort de Fitiyoo

Pour une fois, j’ai fait bien peu de modifications :

  • juste une inversion d’étape de couture en posant l’élastique de dessous de bras avant d’assembler les 2 bonnets ensembles : plus simple à manipuler
  • et l’utilisation d’un élastique large en sous-poitrine au lieu de jersey ou de dentelle (+ élastique caché)

Mais surtout, j’ai enfin trouvé la technique pour coudre mes attaches dos sans avoir enfin de passer la machine par la fenêtre.

Ce qui serait vraiment dispendieux. Une machine par soutien-gorge, ça chiffre.

Vue de l'envers du dos de la brassière Apéro issue du livre Lingerie Confort de Fitiyoo

Je l’ai maintenant utilisée 2 fois avec succès, c’est tellement plus simple comme ça !

Je vous la dis ?

Bah oui.

Roulements de tambour.

Je vous préviens, ça va vous paraître très con.

Il faut bâtir à la main.

Voilà. C’est tout. Mais ça change TOUT.

Voilà, voilà, une couture très satisfaisante et tranquille.

J’ai ajouté un petit nœud à la main pour le plaisir.

Conclusion

Cette brassière Apéro a été un grand plaisir de couture ! Le moral étant un peu fluctuant en ce moment, ce projet hautement satisfaisant et réussi m’a donné un joli coup de boost.

La brassière est aussi confortable que promise, mais il est vrai qu’elle apporte un soutien modéré. On oublie le marathon. Cela dit, même avec une brassière de sport, des chaussures à 300 balles ou tout ce que vous voulez, vous m’oubliez pour le marathon, d’accord ?

Par exemple, quand je lève les bras pour me déshabiller, mes boobs se font un peu la malle (probablement en prévision de la nuit cela dit). Mais au quotidien, tout va bien.

Reboostée pour la lingerie, j’ai enchainé dans la foulée avec 3 autres projets, on s’en parle bientôt 😉

Article précédent
Les Maisons d’art : Lemarié • Lognon, Michel, Lesage
Article suivant
Le demi-sweat Gordonia Hoodie (patron gratuit • Mood)

12 commentaires

  • 20 April 2024 à 20:03
    Cassiope

    Mille mercis pour le partage, c’est très intéressant. Je ne connaissais pas ce livre, je le note sur ma liste d’idée. Grace à vos essais je me suis (enfin) lancée dans la confection de brassières, et je ne mets pratiquement plus que cela, c’est tellement confortable. Ma préférée la brassière Barett et pour un bon maintien (sport) j’aime la brassière Basilic de Vanessa Salun. Bon we et bonnes coutures

    Répondre
  • 21 April 2024 à 10:04
    Eliflo

    Très belle réalisation ! J’aime te lire mais je crois que je n’aurai jamais le courage de coudre mes sous-vêtements. En tout cas, ta brassière est très jolie!

    Répondre
    • 30 April 2024 à 21:31

      Pourquoi pas le courage ? Ce sont souvent mes projets “relax” !

      Répondre
  • 21 April 2024 à 14:39
    missumlaut

    Elle est très attrayante ! Et encore bravo et mille merci pour ton atelier, yapuka…

    Répondre
  • 23 April 2024 à 15:22
    Stéphanie A.

    Magnifique brassière, (comme quasiment tous vos projets…) Merci de prendre le temps de donner votre avis sur les patrons, cela m’a permis de faire des choix plus judicieux. J’habite à Montrouge, il me semble que nous sommes quasiment voisines, j’espère avoir l’occasion de vous rencontrer. Si j’ai bien compris vous faites des ateliers de couture ?

    Répondre
    • 30 April 2024 à 21:30

      L’atelier que j’ai animé était dans le cadre des Rencontres de Thread and Neddles (le forum de couture). C’était donc exceptionnel. Cela dit, je songe à m’y mettre si je trouve un lieu adéquat pour m’accueillir.

      Répondre
  • 24 April 2024 à 11:41
    Pauline

    Merci pour cette jolie cousette, qui donne envie de coudre une brassière. Est ce vraiment possible sans surjeteuse ?

    Répondre
    • 30 April 2024 à 21:28

      J’ai une surjeteuse et cette brassière a été cousue 100% à la machine à coudre. Je ne sais pas trop d’où vient l’idée qu’il faudrait une surjeteuse pour coudre de la lingerie… mais c’est une idée fausse 😉

      Répondre
  • 30 April 2024 à 21:35
    Pauline

    Merci de ta réponse , plus qu’à se lancer, alors 🙂

    Répondre
  • 1 May 2024 à 10:17
    Stéphanie A

    Ce serait chouette ! Au plaisir de vous rencontrer

    Répondre
  • 24 May 2024 à 19:42
    Véronique L

    Superbe !
    Pour ma part j’ai cousu de ce livre la bralette café qui est un coup de coeur absolu, ainsi que le tanga taps, la culotte popcorn et la culotte taille haute brunch.
    Bref ce livre est une pépite, pour celles qui cherchent quelle livre de lingerie acheter je recommande ++

    Répondre

Répondre

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.