15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://somiio.fr 10000 0

Gilet Cuddle en velours (Misusu)

4 commentaires

Ce gilet Cuddle en jersey de velours noir était prévu depuis au moins 1 an… depuis que j’avais dégoté ce coupon de jersey de velours noir à la Textilerie en fait ! Il y a des associations évidentes comme ça, comme le rhum et le jus de maracuja* ♥︎ (à votre santé)

En même temps, ma première version était aussi en jersey de velours… comme quoi, on ne change pas une équipe qui gagne (enfin j’ai quand même changé les poches de clown de la première version…).

L’hiver venant et un coup de pouce du challenge Velours de Threads and Neddle aidant, le voici tout frais cousu pour accompagner les frimas et les manches bouffantes du moment.


Hop, le 11e projet cousu dans ma liste de projet couture 2023 !

ITEMBOUTIQUEPRIXQUANTITÉ
Patron PDF du cardigan CuddleMisusu10 € (déjà rentabilisé)
Jersey de velours cotonLa Textilerie1 m5 €
Jersey minky effet jeanTissus.net1 m2 €
FilStock00 €
Total  7,00 €

Le gilet Cuddle

Si vous me suivez un peu, vous savez que je kiffe Misusu. J’ai cousu pas moins de 7 pièces à partir de 4 patrons Misusu… et il me reste encore le Edge Top qui dort dans ma patronthèque.

Disponible en version longue ou courte, Misusu a complété l’année passée le patron du gilet Misusu avec une version sweat tout aussi intéressante… en envoyant la mise à jour gratuite directement dans la boite mail pour celleux qui l’avaient acheté en version 1.

J’adore cet esprit de perfectionnisme de la marque.

Gilet Cuddle de Misusu en jersey de velours de coton boutonné

Le gilet Cuddle se coud en jersey ou en maille avec une extensibilité minimale de 20%.

Il présente une encolure dos croisée terriblement élégante et originale, et, en option, une bande contrastante traversant d’une manche à l’autre.

Bandes contrastantes sur les manches du gilet Cuddle de Misusu

Les poches peuvent être plaquée ou intégrées dans la découpe bas du gilet.

Les poches "en forme" du gilet Cuddle de Misusu

Comme c’est la norme chez Misusu, les instructions sont exceptionnellement bien détaillées avec :

  • tableaux de mesures finies,
  • explications d’ajustement spécifiques à chaque version du patron,
  • guide des pages à imprimer par version pour minimiser le gaspillage
  • instructions pas-à-pas illustrées méticuleusement pensées
  • pièces spécifiques pour les pièces d’entoilage
  • etc.

Les pièces des poignets et de la ceinture sont disponibles en deux versions selon le tissu utilisé : tissu principal ou bord-côtes.

Coudre le gilet Cuddle

Pour cette deuxième version, je n’ai presque rien changé : une version courte avec les poches intégrées dans la découpe. Par contre, j’ai pris l’option de la bande contrastante dans la texture, à défaut de la couleur, avec ce jersey sweat minky effet jean.

La magnifique encolure dos du gilet Cuddle de Misusu

J’avais cru l’avoir cousue en EE la première fois… mais pas du tout du tout. Du tout.

Les mains dans les poches du gilet Cuddle en jersey de velours

En rouvrant mon enveloppe avec les pièces, j’ai retrouvé une taille CC (de la précédente version après comparaison avec le gilet cousu) et une taille BB déjà découpée un jour où j’avais pensé le faire en plus ajusté.

Ici, j’ai donc repris la taille CC pour une coupe un peu loose qui me permet de passer des manches volumineuses en-dessous.

L’autre changement est la réalisation des boutonnières.

Enfin, réalisation, c’est beaucoup dire puisque je suis allée les faire faire chez Mireille Boutonnières (127 Rue d’Aboukir, 75002 Paris) pour 2,40 € les 4 boutonnières.

Boutonnières ouvertes, admirez la perfection de la réalisation !

Je n’avais aucune envie de me prendre le chou sur du velours, qui plus est du jersey de velours… même si la bande d’encolure est entoilée à cet endroit.

Et elles sont donc parfaites !

Le choix des boutons a été cornélien.

Après un sondage Instagram insoutenable de suspens entre pas de moins de sept propositions (oui, je n’arrivais vraiment pas à me décider), j’ai pris l’avis de la majorité sur ces boutons à queue en métal ouvragés.

J’avais un peu peur que le poids des boutons en métal déforme le gilet. Mais non, comme vous pouvez le voir, tout va très bien Mme La Marquise.

Voilà, sinon, rien à signaler sur ce projet cousu essentiellement à la surjeteuse, à part quelques bâtis à la machine à coudre.

Ce n’est pas compliqué, tout s’emboite parfaitement, un vrai plaisir.

La reprise de la version clown

La première version du gilet Cuddle a été absolument insuffisamment portée… à cause de ses grosses poches de clown d’origine. Bouuuuuh.

Non mais franchement, quelle idée !

D’ailleurs, même pour chiller et prendre un thé sur mon canapé, c’était pas ça.

À l’occasion de la 2e version, j’ai donc saisi mon courage et mon découvite à deux mains (enfin une seule pour le découvite mais bref) et j’ai décousu les deux bas de devant, les poches, etc.

Le tout étant cousu à la surjeteuse bien sûr !

Gnnn.

Comme il me restait de généreuses chutes, j’ai coupé de nouvelles poches dans mon jersey de velours vert canard.

Et hop ! De nouvelles poches !

Bref.

Quadruple salto satisfaction de ce projet : la complétion d’un projet de ma liste 2023, la réalisation d’un défi T&N, la réalisation d’un gilet trop beau, pratique et confortable ET la reprise d’un projet bif-bof !

Est-ce que ce n’est pas beau tout ça ?!

Autre satisfaction, le jersey de velours de coton tient chaud. Comme un sweat molletonné je dirais mais avec la souplesse d’un French Terry.

J’aime aussi beaucoup le contraste de texture entre le velours & le jersey « jean » qui reste sobre mais chic. Bref, un chouette projet !

*Maracuja = fruit de la passion 

Article précédent
Salopette Danielle en jean de luxe (République du Chiffon)
Article suivant
Robe Nina bohème (Fibremood)

4 commentaires

  • 9 décembre 2023 à 07:51
    Fanfreluche

    Je kiffe les boutons et les boutonnières. Et bien sûr l’ensemble du gilet. Le jersey velours c’est le confort suprême. Mais je crois qu’il est aussi difficile à dompter. En tout cas ton gilet est très beau. A la fois classique et stylé avec cette bande jean. Tu as encore mis la touche de fantaisie à la somiio. Et sinon, dommage pour les poches de clown.

    Répondre
  • 9 décembre 2023 à 10:32
    Cyqlaf

    Alors j’adore ton gilet noir. Un bon basic qui va avec tout !
    Mais je kiffe ton tiche macareux !

    Répondre
  • 10 décembre 2023 à 15:48
    Eliflo

    Encore une jolie réussite! ça me fait penser que moi aussi, j’ai du jersey velours qui dort dans mon armoire, du marron. J’aime bien les poches intégrées et le détail dos. Je crois que je vais me laisser tenter!

    Répondre
  • 14 décembre 2023 à 12:54
    Lounia

    Encore une belle découverte pour moi ! Quelle trouvaille ce gilet, ce col et ce visuel dos et manches ! Merci pour le partage. Et ce velours noir, une beauté.

    Répondre

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.