15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://somiio.fr/gb 10000 0

Le Wide-Leg Pants en tissu Ikea (Peppermint • gratuit)

27 commentaires

Le Wide-Leg Pants est un patron de In The Fold publié gratuitement dans le magazine Peppermint en juillet 2018. Vu ma radinerie mon amour des pantalons larges, vous vous doutez bien que le Wide-Leg Pants est dans mon viseur depuis longtemps.

Lors d’un passage à Ikea, j’ai acheté un morceau de toile de coton à 3€/m pour faire une toile portable… et très discrète.

Un week-end, je me suis lancée pleine d’optimisme dans l’aventure, tel Frodon dans la Communauté de l’Anneau. Mais le chemin fût tout aussi pénible que celui du hobbit et cet article sera aussi long que le Seigneur des Anneaux en 1 seul volume. Vous êtes prévenu·es.

ITEM BOUTIQUE QUANTITÉ PRIX
Patron du Wide Leg Pants (gratuit) In The Folds x Peppermint 1 0 €
Toile de coton Ikea 1,50 m 4,50 €
Chute de denim noir Stock 0,50 m 0 €
Thermocollant Ikea 0,50 m 0,50 €
Bouton La Réserve des Arts 1 0,10€
Zip  La Réserve des Arts 1 0,30 €
Fil Stock 1 0 €
Total     5,90 €

Le patron du Wide Leg Pants

Le Wide Leg Pants est un pantalon à taille haute et jambes larges. Il propose une fermeture à braguette, une ceinture en forme, des pinces au dos et des poches avant incurvées.

La coupe du Wide Leg Pants est ajustée sur la taille et les hanches, avant de se transformer en pantalon à jambes larges longueur cheville… Pas du 3/4, plutôt du 7/8e, m’voyez ? Genre on se rafraîchit mais uniquement les chevilles.

La large gamme de taille propose 10 tailles du 61 cm au 116 de tour de taille.

Le livret d’instruction, en anglais uniquement, est très clair et complet au niveau des meilleurs livrets du marché. Pour du gratuit, on en a largement pour son argent (lol).

Vous y trouverez toutes les indications qui font le bonheur des couturier·ères : mesure du vêtement fini, les métrages et plans de coupe nécessaires par taille, les pièces à entoiler, mesures en cm et en pouces, etc.

Le Wide Leg Pant laisse une grande flexibilité de mouvements

Moi qui reste aux aguets

Les marges de couture sont de 1 cm en général mais cela varie parfois, donc il faut rester aux aguets.

Coudre le Wide Leg Pants

Tout aurait dû bien se passer. “Aurait dû” Mmmmh, vous l’avez le conditionnel ? Ça sent pas bon, non ?

En plus, c’est même pas vraiment de ma faute, ni celle du patron du tout d’ailleurs.

Les explications sont nickels et m’ont permise de choisir précautionneusement la taille C sur mes mensurations

J’ai fait un premier bâti pour valider la taille et certains passages ont même été bâtis à la main steuplé. Mais bien sûr, tout a été une tannée.

Premier essai

Pour commencer, j’ai coupé mes dos et mes devants en faisant comme si il n’y avait pas de poche (en comblant la découpe de la poche quoi).

Puis, j’ai bâti à la taille maximum des points à la machine à coudre avec du fil soluble dans l’eau dans la canette.

J’ai essayé. “Un poil grand” me suis dis-je avant de :

  1. retracer mon devant en réduisant de 2 cm (sur le schéma, la technique pour ne pas toucher au milieu devant ou au côté),
  2. grader de 2 cm au milieu dos
  3. modifier la ceinture en accord avec le reste des modifs

Ensuite, “la toile” a été “décousue” en mouillant les pièces (puisque le bâti était fait au fil hydrosoluble) et les pièces recoupées en fonction des modifications. 

Puis, j’ai enchainé pour coudre les poches, la braguette, re-les côtés et la ceinture.

La couture de la braguette s’est bien passée avec une technique un peu longue à base de bâti à la mano. Mais le résultat est parfait.

La ceinture m’a soulée : j’en ai coupé 3,3 au lieu de 2 (intérieur / extérieur) car je n’arrivais pas à aligner 2 neurones pour les mettre correctement en miroir.

Ensuite, re-bâti à la main afin de pouvoir faire une couture dans le sillon depuis l’extérieur de la ceinture qui prend parfaitement la ceinture intérieure sans effet “couture ivre” ¸.·´¯·.´¯·.¸¸.·´¯·.¸.

Si tu as déjà essayé cette performance sans bâtir : TOI-MÊME TU SAIS.

Bref. J’ai pris mon temps, j’y ai mis tout mon cœur. Je l’ai fini. Je l’ai essayé. Je suis rentrée dedans et j’ai même réussi à m’assoir en continuant à respirer. 

Cependant, sur une journée au bureau, je ne garantis pas que mon système digestif aurait continué à fonctionner normalement. (╯︵╰,)

Ah, et la ceinture reposait aussi à 3 cm plus haut que l’emplacement idéal.

J’étais, pour ainsi dire, dépitée.

Deuxième essai

Quelques jours plus tard, n’écoutant que la voix de mon courage, et surtout de mon obstination à vrai dire, j’ai remis le couvert.

Tout à été décousu encore, j’ai rajouté 2 bandes de denim noir de 2 cm sur les côtés et lâché la couture milieu dos autant que possible. Et du coup, une nouvelle ceinture a été recoupée en taille C sans modification.

J’en ai aussi profité pour recouper 1,5 cm de haut sur les devants et dos pour diminuer la fourche…

La braguette du Wide Leg Pants

J’ai ensuite brillamment réussi à désengager la tirette de la braguette puis à foirer avec le même brio de la remettre. Et c’est parti pour une nouvelle braguette, une ! (enfin deux quoi).

À ce stade, franchement, je ne sais pas comment j’ai réussi à continuer.

Le Wide Leg Pant modifié vu de profil

M’enfin, un ourlet de 6 cm plus tard, je l’ai fini, je l’ai mis et j’étais très satisfaite de moi.

Troisième essai

Et puis, on porte ses vêtements, surtout du blanc, et fatalement ils finissent à la machine à laver. Normal. c’est le cycle de la vie.

Sauf que…

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par (っ◔◡◔)っ(elle/elle) (@so.miio)

Ma connerie la plus innovante à ce jour : j’ai oublié de changer le fil de canette après avoir utilisé du fil soluble dans l’eau… Ha ha.

Le problème ne s’arrêtant pas aux poches mais aussi à la ceinture et à la braguette. 

Le Wide Leg Pant est très confortable

J’ai bidouillé à droite à gauche, surpîqué la ceinture pour la sécuriser et voilà ! Le calvaire s’est finalement terminé et le pantalon est portable et porté.

J’ai juste un souci avec les poches qui baillent légèrement maintenant.

Conclusion

Si vous êtes arrivé·es jusqu’ici, félicitations ! Et laissez-moi un commentaire pour que je sache si certain·es ont survécu au calvaire avec moi !

J’adore ce pantalon, et je l’ai adoré dès sa première version. C’est probablement ce qui m’a donné la motivation pour essayer et re-essayer.

Franchement, mes déboires n’ont rien à voir avec le patron qui est vraiment topissime. Il est idéal pour une montée en technique pour celleux qui ne sont pas encore lancé·es sur les braguettes & pantalon en général.

Le Wide Leg Pants est, comme le jean Dawn, étonnamment confortable. J’avoue que c’est une surprise pour moi de trouver des pantalons taille haute sans élasthanne aussi agréable à porter !

Enregistrer sur Pinterest

Article précédent
Soutien-gorge sans armatures Patrice en ailes de fée (Atelier Guillemette)
Article suivant
Hyatt, Skipper’s Cap (Elsewhen Mllinery)

27 commentaires

  • 17 July 2022 à 06:27
    violette

    bon je sais c’est pas marrant mais en fait si ! a 5h30 du matin (maudit chat qui remplace ton réveil un dimanche) tu m’as bien fait rigolé avec ta vidéo
    je compatis à tes déboires j’ai la même bobine de fil soluble et je prends bonne note de ne pas faire la même erreur que toi
    bon je suis pas autant fan que toi de ces pantalons larges mais le tien est superbe! ce tissu est sublime et lui va comme un gant ton rattrapage est vraiment bien fait et au final la bande noire va bien. est ce que tu as tenté de raccorder les motifs du tissu ?
    je ne l’ai pas retrouvé sur ikea c’est une ancienne édition ? d’ailleurs ils ont plus grand chose au mètre !! j’adore ! il est vraiment beau comment ça se comporte un tissu ikea en vêtement ? le coton est bon ?

    Répondre
  • 17 July 2022 à 08:02
    Mayana

    J’ai compatis au déroulé des évènements, ce qui compte c’est le résultat final et il est top.
    Bravo pour votre motivation.

    Répondre
  • 17 July 2022 à 08:27
    Elka

    Il est super ton pantalon, j avais fait aussi une robe dans un tissu IKEA et je l adorais cette robe
    Bon dimanche !

    Répondre
  • 17 July 2022 à 09:06
    Mathilde

    C’est toujours un plaisir de te lire et de suivre tes essais. Je suis admirative devant tant de pugnacité !

    J’en profite pour dire un mot sur le soutien-gorge de la semaine passée: mon homme, regardant par dessus mon épaule ce que je lis dis « Wahou, il est magnifique celui-ci! », je confirme en precisant que, en plus, c’est toujours un plaisir de lire tes articles car ils ont plein de détails. Alors il dit « mais c’est elle qui l’a cousu???!!! » (heu…?) donc en fait, il pensait que je regardait le site d’une boutique de lingerie . Il était épaté que tu couses tes sous-vêtements ! Et, j’admire aussi! Un jour, je me motiverai.

    Répondre
  • 17 July 2022 à 09:18
    ildiko

    Pardon mais malgré toute ma compassion j’ai ri!
    Tout à fait le genre de déboires que je pourrais connaître. Mais le résultat en valait la chandelle, ta persévérance a payé!
    Ces patrons proposés par Peppermint sont de vrais bons plans.

    Répondre
  • 17 July 2022 à 10:01
    Géraldine

    J’avoue que j’ai bien ri aussi…
    Perso je bâtis au fil de chez Lidl, point long et tension réglée sur 1 ou 2. Je suis sûre qu’avec un fil soluble j’aurais déjà fait la même boulette !
    Je m’en vais de ce pas télécharger ce patron, je suis séduite !
    L’avantage des pantalons larges l’été pour moi c’est de pouvoir allier fraîcheur et poil aux pattes et si en plus c’est gratuit

    Répondre
  • 17 July 2022 à 10:43
    Noëlle Adam

    Ben ce maudit fil soluble ! Chaque fois que je regarde la bobine je me dit “mais pourquoi diable ne le font-il pas d’une couleur un peu plus facile à repérer ? ” ( quand je bâtis à la main, c’est de la soie rose vif ou jaune pétard). Tu as vraiment bien fait de persister, ce pantalon te va à merveille, il est très beau. A mes yeux le noir-et-blanc est la principale couleur d’été, qui va si bien avec les forts contrastes de lumière de saison. Et coté pratique, c’est facile à associer, y compris à d’autres NB…

    Répondre
  • 17 July 2022 à 11:50
    Marielaine

    wahou, j’adore le rendu de ce pantalon (dont j’ai le patron depuis un an d’ailleurs). Merci pour ce moment de joie en te lisant. oui, je ne suis donc pas la seule à faire des boulettes en couture !!
    Continue, tu fais vraiment de jolies pièces

    Répondre
  • 17 July 2022 à 16:49
    Catherine Bondier

    À l’arrivée, il esr super ❣
    Pas sur qu’il n’est pas fini dans les chuttes, chez moi.

    Répondre
  • 17 July 2022 à 20:50
    Fanfreluche

    J’ai adoré ton article qui nous transporte au gré de tes mésaventures. Le point d’orgue est sans conteste le passage au lave linge. Je m’attendais à un dégorgement intempestif, mais le fil hydrosoluble m’a prise par surprise Tu as dû être bigrement surprise de sortir un pantalon en pièces détachées ! Cela dit, tu as bien rattrapé le coup avec ta bande latérale. C’est un bricolage qu’il m’est aussi arrivé d’utiliser. Le wide leg pant est finalement très réussi et tu le portes parfaitement bien. Tout à fait ton style.

    Répondre
  • 18 July 2022 à 09:12
    Aisling

    Merci pour ce partage d’expérience! Bravo pour ta ténacité et pour ce chouette résultat. C’est rassurant de voir que je ne suis pas seule à galérer parfois… Ce week-end, je me suis lancé dans des patrons “débutant” avec un beau timing indicatif et je ne suis pas loin d’avoir doublé les temps à chaque fois… en faisant à peine quelques modifs sur les finitions et une petite erreur méritant de découdre/recoudre une étape…

    En tout cas, je ne connaissais pas l’existence du fil soluble et tu me donnes envie de tester un modèle taille haute… jusqu’à présent j’ai tendance à fuir par peur d’être trop comprimée :-~

    Répondre
  • 18 July 2022 à 11:22
    ANNE MARIE le badezet

    J’apprécie beaucoup cette lecture, vous êtres drôle et talentueuxe et…… étourdie comme une couturière concentrée et je sis de quoi je parle.
    Je vais me repencher aussi sur la lingerie et vos riches explications. Merci pour tout ce partage.
    Bravo

    Répondre
  • 18 July 2022 à 16:21
    Lucie

    J’avais suivi une partie de tes aventures sur Instagram et je compatis tellement ! ^^ Bravo pour ta pugnacité, le pantalon est vraiment canon, il te va à la perfection.

    Répondre
  • 18 July 2022 à 19:34
    Sylvie

    J’adore lire tes aventures de couture, j’aime beaucoup toutes tes explications , personnellement je batis à la main mais là j’ai bien ri, c’est pas bien d’ailleurs de se moquer des mésaventures des autres mais çà rassure aussi qu’on n’est pas toute seule à faire des conneries.Superbe pantalon, j’ai coucu un modéle Ottobre qui ne paie pas de mine en photo dans leur magasine mais ce n’est pas le premier que je couds et je suis contente du résultat
    file:///C:/Users/RobotFly/Downloads/all_designs.pdf, le pantalon n°14
    Dans l’ikea du coin , très peu de tissu , et le coin tissu est vraiment dans un coin .

    Répondre
  • 18 July 2022 à 22:52
    Mathilde

    Ohhh la !! Quelle motivation !!! Bravo !
    Et merci pour ce retour sur ce patron.
    Je ne laisse pas sucent un commentaire mais ton blog est toujours un plaisir à lire, Merci de l’écrire 🙂

    Répondre
  • 19 July 2022 à 10:09
    cyqlaf

    Franchement, j’aurai sans doute jeter l’éponge bien avant toi !
    Mais le résultat est vraiment superbe, tu as bien fait de t’obstiner !

    Répondre
  • 21 July 2022 à 12:51
    Myriam

    Merci pour ce récit, je me sens moins seule. J’ai actuellement en encours un pantalon dont j’ai coupé deux parties droites (découpes de poches comprises et poches déjà montées…)
    Je compatis mais franchement tu as bien fait de persévérer car ce pantalon est top et te va super bien.
    J’ai aussi ce patron depuis un moment mais je préfère attendre d’être moins fatiguée pour me lancer dans un projet à haut risque de boulettes

    Répondre
  • 21 July 2022 à 13:39
    SB Créations

    Et bien quelle aventure !!! Ta détermination est épatante, bravoooooooooo à toi ! Tu as eu raison d’aller au bout de cette réalisation, car ce pantalon te sied à merveille !

    Répondre
  • 21 July 2022 à 14:32
    Eliflo

    J’adore ton pantalon (mais sur toi qui es fine, moi les pantalons larges… m’elargissent). Merci de partager avec humour tes déboires couturesques; ça permet de se décomplexer un peu face aux forages dans lesquels on patauge parfois!… bravo pour ta ténacité ! Ça valait la peine !

    Répondre
  • 21 July 2022 à 14:34
    Eliflo

    Foirages, pas forages! Ah, les joyeusetés de l’écriture intuitive de nos machines

    Répondre
  • 21 July 2022 à 20:10
    Liseli

    Je ne connaissais pas le coup du fil soluble mais ton histoire me pousse à rester dans l’ignorance. C’est pas drôle sur le coup mais raconté, c’est quand même la fin ultime hilarante. Ma prochaine robe est un peu dans le même genre si ça peut te rassurer… Dans mon cas une sombre affaire de rentabilisation maximale d’un coupon qui a failli tourner au drame absurde avec sauvetage par un cheveu.
    En toute honnêteté, j’attendais le moment où tu allais expliquer que tu l’avais lavé et qu’il avait rétréci de deux tailles parce que pour une fois, tu avais oublié de prélaver le coupon / tu t’étais plantée sur le cycle de lavage et qu’il était passé à 90°C… donc le coup du fil soluble était au bon endroit mais bien plus original!
    Joli résultat final en tout cas!

    Répondre
  • 27 July 2022 à 18:38
    CharliePop

    Je retiendrai 3 choses de cet article: 1-Super joli ce pantalon gratuit! 2-Oh? Le fil soluble, ça existe? et 3- Pouah, quelle motivation 😉

    Répondre
  • 28 July 2022 à 11:43
    La bernique

    Bravo ! Trop chouette ton pantalon !!Si tu avais dans ta canette du fil thermofusible qui ressemble comme 2 gouttes d’eau à l’hydrosoluble ton tissu et travail étaient fichus. C’est dangereux ces gadgets de couture mais je n’arrive pas à me retenir ….

    Répondre
  • 30 July 2022 à 16:29
    Nabel

    Alors là, tu as cumulé ma pauvre ! On dit que quand ça veut pas, ça veut pas … mais tu as été plus forte ! Le résultat est top
    (et moi aussi, la chute du passage au lave-linge m’a surprise, je m’attendais à un dégorgement du noir …)

    Répondre
  • 2 August 2022 à 07:51
    Falbala

    Superbe pantalon même si je ne suis pas très fan de ce genre de modèle mais il te va à la perfection!! Alors moi aussi j’ai été très surprise par l’aventure du fil hydrosoluble. Je m’en sers très régulièrement pour bâtir à la main et j’ignorais qu’on pouvait le mettre en cannette. Cela fait effectivement gagner du temps de pouvoir bâtir en machine avec ce type de fil. Peut-être qu’il faudrait coller une pastille de couleur sur la canette de fil hydrosoluble pour éviter une nouvelle galère de ce type!!
    Tu as bien fait de persévérer malgré tous ces déboires parce que le résultat est vraiment très chouette!!

    Répondre
  • […] au Wide Leg Pants, ce pantalon a été une vraie promenade de santé (même s’il faut bien répéter que le […]

    Répondre
  • 9 August 2022 à 12:42
    Grenadine

    Ah ah, la chute avec le fil soluble, j’avoue que je ne l’avais pas vue venir, je m’attendais à un dégorgement du noir ou un truc de ce genre. C’était bien amené, bien joué^^
    Franchement, j’admire ta persévérance, faut en vouloir pour tout reprendre plusieurs fois, mais qu’il te va bien ce pantalon !

    Répondre

Répondre

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.