15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://somiio.fr/gb 10000 0

Belgravia bralette (Contour Atelier) : histoire sans fin

4 commentaires

La Belgravia bralette est une histoire sans fin… principalement parce que j’en suis un peu nulle part pour le moment.

Et s’il y a un truc que je déteste, ce sont les nouvelles littéraires qui se terminent en queue de poisson. Genre “imaginez votre propre fin”. Non mais c’est quoi cette feignasse d’auteur·ice franchement ! Tsss.

Alors, je ne me compare pas à une autrice littéraire (ouh là là, loin de là !)… mais je vous emmène quand même sur un article qui se terminera en points de suspension. Si ça vous soule, vous être prévenu·e.

ITEM BOUTIQUE QUANTITÉ PRIX
Patron de la Belgravia bralette Contour Atelier 1 12,10€
Tulle brodé arc-en-ciel à fleurs B-Wear 1 m 0 € (gagné en concours)
Powernet blanc Stock 0,6 m 1 €
Élastique à bretelle rose Mercerie Extra 1 m 0,80 €
Élastique à bande à picots rose ? 0,90 m 0,70 €
Élastin fin Mercerie Extra 0,40 m 0,20 €
Élastique à picots blanc Mercerie Extra 1 m 0,70 €
Attache blanche La Réserve des Arts 1 0,50 €
Fil Stock 0 0 €
Total     16 €

Le patron de la Belgravia bralette

Les différentes version de la Belgravia bralette

Les différentes version de la Belgravia bralette

La bralette Belgravia est un soutien-gorge sans armature avec deux découpes princesse NON-doublé. Le patron promet un soutien-gorge parfait pour le quotidien avec un soutien et un lift exceptionnels sans les armatures.

Belgravia bralette = découpe princess, brassière Fougue = pinces.

Le Fougue de Charlotte Jaubert

Le truc qui m’a beaucoup intéressée dès la sortie, c’est que la Belgravia bralette est conçue pour être cousue en dentelle & tulle non-stretch sur l’avant et le dos en powernet.

Le patron peut faire penser au patron Fougue de Charlotte Jaubert en photo. Cependant, la comparaison des schémas techniques vs visuels 3D efface rapidement cette impression.

Belgravia bralette = découpe princess, brassière Fougue = pinces.


Le patron comprend 2 décolletés et 3 styles permettant d’utiliser ou non des bordures festonnées.

Les tailles incluses sont UK 26A – 40FF (66-101 cm de tour de sous-poitrine et 68-121 cm de tour de poitrine).

Les instructions sont entièrement illustrées et l’assemblage est simple est rapide avec seulement 4 coutures verticale d’assemblage.

 

Coudre la Belgravia bralette

Comme je l’avais déjà expliqué dans mon article sur les Mythes et légendes de la couture de lingerie, la difficulté en lingerie ne tient pas tant aux matériaux ou aux techniques qu’à l’ajustement parfait du patron.

Surtout quand on utilise des tissus rigides comme c’est le cas des modèles de soutiens-gorge à armatures ou… de la Belgravia bralette.

Premier essai avec la version C

J’ai donc cousu cette première version en tulle brodé arc-en-ciel à fleur-fleurs gagné dans une “mystery box” de B-Wear. Pas du tout ma came quand je l’ai sorti de sa boite mais au final, je le trouve mignon.

En examinant avec soin le tableau des mensuration, j’ai cousu un 32E dont les bonnets ont dûs être réduits en volume d’environ 1 cm x 4 après couture des élastiques.

On voit les coutures sur la photo ci-dessus.

Résultat : le soutien-gorge me va à peu près. Je suis bien dedans, je me sens la poitrine bien soutenue… mais je m’aperçois sur les photos qu’il me fait un peu les seins carrés.

Essais suivant ratés

Pleine de confiance, je suis partie sur un 2e essai dans la version A, dans un tissu spécial lingerie satiné à rayure (style duoplex) en taille 30D et élastique large à caleçon à la place de l’élastique à bande.

J’ai tenté d’adoucir la pointe de la courbe du sein et raccourci la bande dos de 2 cm x 2 (=4 cm) probablement à cause de la souplesse et de l’extensibilité du powernet.

Mais peine perdue : les deux miches étaient à la fois aplaties sur le bas des faces externes et combinatoirement affublés d’une forme pointue.

Un effet avantgardiste de seins géométriques à facettes pas encore à la pointe (sic) de la tendance. Et, pour finir, la bande était toujours trop longue avec l’obligation de le fermer sur le rang le plus serré de l’agrafe.

Le troisième et actuellement dernier essai est un mix de la version A et de la version C cousu dans un tulle brodé en taille 30D. C’est la même taille que le précédent mais je voulais vérifier que le problème ne provenait pas de l’usage de l’élastique à caleçon.

Résultat : les jumeaux sont toujours trop pointus avec trop de matière sur la couture. De l’art abstrait de booooobs. Sans compter le tour de dos toujours trop large qui doit être fermé au rang le plus serré.

Au final , j’ai tenté une réanimation en reprenant les coutures devant autour de 1 cm… réanimation échoué. Le patient est déjà disséqué.

À ce ce stade, légèrement dépitée (ceci est une euphémisme, j’étais à 2 doigts de m’arracher les cheveux), j’ai tenté le tout pour le tout et j’ai fait appel à un ami la créatrice directement pour demander conseil.

J’ai sa réponse rapide et très gentille… y a plus qu’à suivre ses suggestions dès que je retente un nouvel opus. 

La culotte pour accompagne la Belgravia bralette

Quand on coud de la dentelle ou tulle rigide, on abouti sur petit souci pour la culotte qui réclame généralement des matières stretch.

Pour cela, il y a quelques patrons adaptés permettant de palier à ce souci, dont la culotte Montgomery d’Orange Lingerie.

Le dos est en tissu stretch, le devant en tulle rigide et ça passe. Mais je ferai sûrement un article plus détaillé sur ce patron plus tard (= dans 3 ans , lol).

Conclusion

Et voilà où j’en suis. Plantée net sur ce patron Belgravia bralette qui me plait beaucoup et qui est juste PAR-FAIT pour les décolletés carrés mais que je n’ai pas réussi à reproduire.

D’ailleurs, les coutures démangent un chouilla aussi… il faudra penser à une doublure à l’occase.

On s’en reparlera donc probablement l’année prochaine, une fois l’atelier des lutins clôt. Et 2023 devrait voir naitre un certain nombre de projets de lingerie déjà dans les tuyaux…

TO BE CONTINUED.

Article précédent
Pull 112 Burda 11/2015 : pull ou pas ?
Article suivant
Bilan couture 2022

4 commentaires

  • 10 December 2022 à 07:57
    violette

    tu t’es trompée sur le lien on arrive sur le Patrice 😉 ton ensemble et ta dentelle son superbe tu es très douée pour la lingerie mais pas que hein !
    perso la forme du SG ne me plait pas du tout il y a des formes qui te mettent vraiment beaucoup en valeur mais peut être qu’en bandeau il serait plus sympa ? ! et je ne sais pas ou tu vois du sein carré parce que moi je ne le vois pas lol
    très bel ensemble quand même tu as le chic je trouve pour trouver de belles dentelles !

    Répondre
  • 10 December 2022 à 08:02
    Mayana

    Avec votre peau sensible j’étais surprise que le tulle ne soit pas doublé, réponse dans la conclusion, attendons la prochaine version.

    Répondre
  • 10 December 2022 à 14:46
    missumlaut

    Bien que le tissu soit choupi je trouve que ça applatit les seins (dure mais honnête). En revanche “Un effet avantgardiste de seins géométriques à facettes pas encore à la pointe (sic) de la tendance.” m’a éroulée de rire, et ça c’est du lift ! Merci autant pour ta façon d’écrire que pour ce que tu écris, toujours bien informé. Et je suis certaine que tu finiras par avoir raison de ce soutif rebelle.

    Répondre
  • 10 December 2022 à 19:36
    cyqlaf

    Moi je suis restée sur les seins carrés /* comment qu’on fait ça ?? */ et sur la même phrase que missumlaut /* que je ne vais pas ré écrire, elle a fait tout le taff */.
    Bon, la dentelle est mignonne mais …. si tu te sens pas bien dedans, ça va pas !

    Répondre

Répondre

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.